Solidarité, proximité et d’échanges de compétences entre deux collectivités locales et leurs populations.

Historique

Les principales étapes

 

  • Une démarche engagée dès 2009

  • 2012 la mise en place d’un comité de concertation

  • Décembre 2012 délibération du conseil muncipal de Chaponost pour choisir Gon Boussougou

  • 2013 année de préparation du partenariat

  • Décembre 2013 adoption par les deux conseils municipaux de la conventionet charte cadres

  • Mars 2014 la municipalité décide de poursuivre ce partenariat

  • Septembre 2014  création de l’association Chaponost Gon-Boussougou t la mise en œuvre de ce partenariat

 

Conventions et organisation

Charte de partenariat signée entre les 2 communes en décembre 2013

Une coopération de territoire à territoire fondée sur les valeurs  

  • Égalité des partenaires,

  • Inscription dans la durée,

  • Coopération de territoire à territoire.

  • Participation et concertation,

  • Égalité entre femmes et hommes,

  • Cohérence avec les compétences des deux communes,

  • Transparence,

  • Confiance mutuelle.

 

Conventions

Une convention triennale entre les municipalités de Chaponost et Gon-Boussougou définit le cadre dans lequel s’inscrit le partenariat entre les deux communes. Elle fixe les objectifs de ce partenariat, ses axes de coopération, ainsi que l’organisation de son pilotage et de sa mise en œuvre.

 

Signature à Chaponost d'une convention entre la mairie et l’association Chaponost Gon Boussougou, l’association est chargée de mettre en œuvre.

 

Elue et mise en place en juin 2016, la municipalité de Gon-Boussougou est l'interlocuteur de la coopération décentralisée.Un comité consultatif a été mis en place pour animer le projet. C’est le lieu de débat des projets de coopération et aussi un de nos interlocuteurs. Il comprend des personnes de la société civile, des autorités religieuses et coutumières, des fonctionnaires, des représentants des associations.

 

Les axes de la coopération

Cinq axes stratégiques de coopération
Renforcement des capacités institutionnelles

Les actions mises en place dans le cadre de cet axe stratégique pourront concerner l’appui à la création et au fonctionnement des services de la commune de Gon-Boussougou, dans le cadre du processus de décentralisation engagé au Burkina Faso et du plan de développement institutionnel adopté par Gon-Boussougou.

Coopération éducative, sportive et culturelle

La mobilisation des jeunes est considérée comme essentielle,  éducation, sport et culture constituent 3 domaines d’actions particulièrement favorables à la mobilisation des habitants en particulier des jeunes, autour de projets communs.

3 objectifs spécifiques : favoriser les coopérations entre écoles, collèges, bibliothèque/médiathèque ainsi que les projets de jeunes et appuyer des projets culturels, sportifs,…

Accès à l’eau et l’assainissement / prévention, gestion et valorisation des déchets

C’est un axe fort du partenariat répondant à des enjeux importants tant pour Gon-Boussougou que pour Chaponost.

  • Accompagner la mise en œuvre de la réforme sur la gestion de l’eau et améliorer les infrastructures hydrauliques pour contribuer à l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement à Gon-Boussougou.

  • Appuyer la prévention, la gestion et la valorisation des déchets.

  • Favoriser la sensibilisation et la mobilisation des habitant-e-s sur ces enjeux.

 

Sensibilisation et implication des citoyen-ne-s

Il s’agit d’un axe transversal qui permettra de soutenir des initiatives individuelles, d’associations, d’acteurs socio-économiques,mais aussi des actions de sensibilisation et d’information dans les deux communes. Il répond aux objectifs suivants :

  • soutenir des initiatives individuelles ou d’associations.

  • appuyer des actions de sensibilisation et d’information.

  • informer les citoyen-ne-s sur la mise en œuvre du projet.

Soutien à un développement local

Cet axe a pour objectif de favoriser le soutien au développement d’activités génératrices de revenus et, tout particulièrement, lorsqu’elles contribuent à une plus grande égalité entre les femmes et les hommes.